D'une génération à l'autre

Mon fils me l'avait dit. Ce sont les vieux comme moi qui ne comprennent rien aux allergies alimentaires. Je n'ai donc pas été surprise d'apprendre que des chercheurs ont appris que les adolescents considèrent que les adultes ont tendance à ne pas prendre les allergies alimentaires au sérieux. J'avais été prévenue.

Une étude (Murklund, 2007) a mis en lumière que les adolescents considèrent que ce sont principalement les adultes qui font preuve d'ignorance face à l'importance de respecter leurs contraintes alimentaires. Les jeunes ont rapporté que les adultes ont une faible connaissance des allergies alimentaires et qu'ils ne comprennent pas le sérieux de leur condition. Cette ignorance serait un obstacle majeur qui les empêche de garder le contrôle sur ce qu'ils mangent. À l'opposé, les jeunes de leur âge feraient preuve de compréhension et collaboreraient bien pour répondre à leurs besoins.

J'explique le changement d'attitude selon les générations par une récente augmentation de la prévalence des allergies alimentaires et par le fait que plus d'enfants que d'adultes en sont atteints. Dans la vie de tous les jours, nombreux sont les enfants qui sont familiers avec les allergies alimentaires, car ils ont souvent ou compagnon de classe qui vit avec cette réalité. À l'opposé, plusieurs adultes peuvent n'avoir jamais entendu parlé des allergies alimentaires.

Bientôt, plusieurs adolescents et enfants d'aujourd'hui seront des adultes qui prendront les allergies alimentaires au sérieux et qui comprendront les besoins des personnes allergiques.

Publié le 26 septembre 2010



0 commentaire(s):